Liste de produits par fabricant H Anonyme

HAnonyme est un ancien Chef de département d’une grande institution financière
internationale. Il a toujours été passionné de photographie.

HAnonyme est un ancien Chef de département d’une grande institution financière
internationale. Il a toujours été passionné de photographie. Une passion qui l’a emmené à être exposé chez le grand artiste togolais Paul Ahyi. Ses séries « Yes we can » et « Save the planet » ont été exposées à la biennale photo 2019 en OFF.
Ses œuvres d’Art sont faites pour le développement et le changement de comportement dans le sens de la protection de l’environnement. Cette utilité de l’Art que Victor Hugo souligna en ces termes « L’art pour l’art peut être beau, mais l’art pour le progrès est plus beau encore. »
Grâce à lui, certains ont changé de comportement et l’ont remercié de leur avoir fait voir les choses autrement.
Il y a toujours du plaisir à regarder la passion de ce grand Monsieur, détectant le secret de la représentation et interprétant le visage surprenant de la nature.

Détails
  • On s’est tous retrouvésChacun porté par des courants contraires dans ce Golfe de GuinéeUsés, détachés, effilochés, arrachésVenus du Sud, des KergelensVenu du Nord, des LofotenDes Sargasses et des AiguillesOn s’est liés, forcément d’amitiéOn s’est entremélés pour se sauverOn a pris la même vagueEt on s’est échoués, ensemble,Là. On s’est tous retrouvésChacun porté par des courants contraires dans ce Golfe...

  • Je suis fatigué de cette vie.Je rêve d’une autre sur l’autre rive.Mais cette mer à franchir n’est pas qu’unefrontière à enjamber.C’est un enfer à affronter.Cette paire ne foulera jamais l’autre rive :Echouée ici à bout de force,Rejetée par les vagues. Je suis fatigué de cette vie.Je rêve d’une autre sur l’autre rive.Mais cette...

  • J’étais une machine à écrireUn jour de colèreJ’ai fini dans la mer.Un jour de pêcheUn filet m’a arraché aux fonds marinsJ’ai fini sur cette plageJ’ai écrit tant de lettres d’amourTant de confidences et de désespoirMais depuis tant de joursJ’ai perdu la mémoire. J’étais une machine à écrireUn jour de colèreJ’ai fini dans la mer.Un jour de...

  • Je te promets de t’aimer et de te chérir.Je t’offre ce château pour preuve de mon amourJusqu’à ce que la mer l’emporte.Je te donne mon cœur pour le meilleur et le pireJusqu’à ce que la rouille nous sépare. Je te promets de t’aimer et de te chérir.Je t’offre ce château pour preuve de...

  • Le gémissement de la corde sur la poulie.Le râle de la jeune fille qui ploie sousl’effortHan ! han !Le seau qui n’en finit pas de résister…Subitement dévient léger à la sortie dupuits.Vidé de cette eau si chèrement remontéeParce que repartie en prières par ses mainsd’encensoir au fonds du puitsSuppliant que Dieu étanche la soif de mafamille. Le gémissement de la corde sur la poulie.Le râle de la jeune fille qui ploie...

  • Je témoignerai de la victoire de la nature surl’homme.Je fleurirai sur les décombres de votre échec.Je résisterai, et vous survivrai.Je témoignerai de votre échec à vous sauver.Je demeurerai pour raconter. Je témoignerai de la victoire de la nature surl’homme.Je fleurirai sur les...

  • Mon quartier est plongé dans le noir,Ma maison aussi.Délestage, quelqu’un quelque partEn a décidé ainsi.Il a le doigt sur l’interrupteurDe mon espoir, repos, sommeil. Mon quartier est plongé dans le noir,Ma maison aussi.Délestage, quelqu’un...

  • Nous sommes arrivés làJetés, écrasés, emportés,Avons navigué de décharges en fossésde cours d’eau en océannoyés par la vague, déchiquetés dans le courantEt le vent est venu nous cueillirPour nous réinventer enPétales de coquelicot,Prêts pour un autre voyage. Nous sommes arrivés làJetés, écrasés, emportés,Avons navigué de décharges en...

  • L’œil du cyclopeL’œil poisonLa bête est morteDe la rouille et du tempsLe ventre ouvertMais l’œil vifIndestructibleTe fixe et t’attendPrends gardeQu’il ne t’emporteDans son immortelle errance. L’œil du cyclopeL’œil poisonLa bête est morteDe la rouille et du tempsLe...

Résultats 1 - 9 sur 9.